jus frais
Soif de bien-être

Les jus de fruits et légumes maison : des vitamines à boire !

Oui, oui, on connaît la chanson ! « Buvez, éliminez », « mangez au moins 5 fruits et légumes par jour ». C’est très sympa, mais parfois on ne sait pas vraiment comment faire… La réponse est dans les jus à l’extracteur et les smoothies ! LE moyen parfait pour absorber tout le plein potentiel de nos fruits et de nos légumes. Mais comment faire et que choisir ? Lorsqu’on veut boire plus, se faire des jus frais maison, quelle option devons-nous prendre ?

Pratiquante convaincue des jus maison depuis plus de 10 ans, j’ai animé un grand nombre d’ateliers sur les jus. Je t’ai fait ici un condensé de ce sujet. J’espère te convertir, toi aussi, au rituel des jus !

La valeur ajoutée de faire ses jus maison

Un fruit ou un légume, de par sa nature d’organisme vivant, va s’oxyder avec le temps. Une fois tranché, son taux de vitamines et de minéraux diminue en flèche.

Quand tu fais ton jus toi-même, tu sais exactement ce que tu y mets, tu peux contrôler la provenance de tes ingrédients et surtout, tu peux consommer ta boisson avant qu’elle ne perde la majeure partie des bienfaits qu’elle a à t’apporter.

En plus, sous forme de jus, les nutriments sont plus faciles à assimiler pour ton corps et tu ingères davantage de fruits et de légumes, en moins de temps que si tu devais les mâcher. Il est donc plus facile d’avoir tes 5 portions de fruits et légumes recommandés par jour !

Le top, c’est de faire une cure de jus journalière de 15 jours à 1 mois, à chaque changement de saison. Tu peux aussi mettre ton système digestif au repos pour une journée, en remplaçant tous tes repas par des jus, ce jour-là. Les vitamines et minéraux qu’ils t’apportent seront encore mieux assimilés, puisque ce sera l’unique information reçue par ton corps. Détox garantie !

ingrédients prêts pour jus

Mais, personnellement, je ne m’y risquerais pas avec des jus ou des smoothies que je n’ai pas fait moi-même. Parce que :

  • je veux savoir exactement ce qu’il y a dans mon jus,
  • savoir d’où proviennent mes ingrédients,
  • profiter de tous les bienfaits d’un jus frais du jour,
  • mais aussi parce qu’il est souvent difficile de trouver les mélanges qui me conviennent dans le commerce.

Blender ou extracteur de jus : lequel choisir ?

Les smoothies

Un smoothie est par définition doux, onctueux. C’est une boisson un peu épaisse qui se prépare exclusivement à l’aide d’un blender. Pour réaliser cette boisson, les cellules des aliments sont cassées par le tourbillon de la machine, facilitant ainsi la digestion.

Un smoothie se digère en 1 à 4 heures. Il rassasie davantage qu’un jus à l’extracteur, car il conserve toutes les fibres – ce qui ralentit le passage du sucre dans le sang.

Certains aliments seront automatiquement travaillés au blender, car l’extraction de leur jus n’est tout simplement pas possible. C’est le cas par exemple des fruits rouges, de la banane, de l’avocat, de certaines qualités de poires, de l’abricot, du gingembre ou de la carotte.

Les jus à l’extracteur

A l’inverse, il est difficile de mixer au blender certains légumes durs, les herbes à fibres longues ou les racines – comme par exemple le fenouil, la betterave ou les tiges de persil.

Avec un jus, l’assimilation par l’organisme est plus rapide. Les nutriments sont absorbés en 20 minutes en moyenne (contre plusieurs heures pour le smoothie). D’ailleurs un jus nécessite plus d’ingrédients qu’un smoothie pour réaliser la même quantité de liquide. C’est davantage de travail, mais c’est un véritable concentré de bienfaits !

jus vert de fruits et de légumes

Le blender et son côté pratique

Par rapport à un extracteur de jus, le blender est de plus petite taille. C’est un gain de place dans la cuisine. De plus, le blender pourra aussi te servir à la préparation de vinaigrettes, de sauces, de coulis (ce que ne sait pas faire l’extracteur de jus). Si tu prends un blender puissant, il pourra même s’occuper de tes soupes, de tes tartinades et de tes houmous. C’est un ustensile très polyvalent. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a fait son apparition dans les foyers nord-américains depuis les années 1920.

Faire un jus au blender est plus rapide qu’un jus à l’extracteur. Cela nécessite une plus petite quantité d’ingrédients et le lavage du récipient est ensuite plus aisé.

Mais tu ne peux pas tout faire avec un blender !

Les plus d’un jus à l’extracteur

Les jus verts (les fameux jus détox) s’accommodent bien mieux de l’extracteur de jus que du blender. Des ingrédients comme le chou vert, la blette, le kale, le persil ou la coriandre ne sont pas très à l’aise avec le blender (l’appareil peut toutefois s’en débrouiller en ajoutant pas mal d’eau et en recoupant les aliments, de manière à casser la fibre).

L’extracteur de jus tourne lentement. L’appareil ne chauffe donc pas les aliments et en conserve ainsi toutes les vitamines et les minéraux.

Les jus à l’extracteur aident également à rétablir l’équilibre acido-basique du corps.

L’appareil trie les fibres. Tu peux donc lui donner les tiges de tes bouquets d’herbes fraîches, les trognons de tes pommes ou de tes salades, ou encore les épluchures lavées de tes fruits et légumes bio (carottes, pommes de terre, courgette, concombre, etc.). Il saura en extraire les nutriments qu’ils renferment.

Enfin, grâce à l’assimilation plus rapide des jus à l’extracteur, ton corps peut consacrer moins d’énergie à la digestion et en garder davantage pour tes activités de la journée !

Et les fibres restantes ? Il y a pas mal de recettes possibles à faire avec. Tu peux trouver quelques bonnes idées ici.

extracteur de jus et blender

Parfait pour les personnes fragiles de l’intestin !

Contrairement au blender, l’extracteur de jus sépare les fibres solubles des fibres insolubles. C’est-à-dire que notre organisme, bien que nourrit, n’est pas attaqué par les fibres qui raclent les parois intestinales. C’est un énorme avantage pour toutes les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable, de MICI ou tout simplement un peu fragiles. Les fruits et les légumes qui ne leur sont pas agréables à manger habituellement parce qu’ils sont irritants pour les intestins, deviennent alors accessibles ! Tous leurs bienfaits (vitamines, minéraux) sont assimilables sous forme de jus à l’extracteur et sous cette forme uniquement. On peut par exemple retrouver le plaisir et les bienfaits probiotiques de déguster des choux, sans le déplaisir des fibres irritantes.   

Alors, quel appareil est le meilleur ? Cela dépend de ce que tu recherches… Tu as maintenant plus d’indications pour faire ton choix. Personnellement, j’en ai trois : un petit blender (pratique pour les petites quantités et vite lavé), un extracteur de jus et un grand blender puissant pour les grosses préparations. Mais je suis une fan des jus et je les pratique depuis des années ! Et toi, quel est ton prochain jus ?  

Aur&liA

jus fruits légumes

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :