Bonnes résolutions
L'esprit-ressource

Mes 9 meilleures astuces pour appliquer tes bonnes résolutions

Ahhhh ! Les bonnes résolutions ! Chaque année c’est pareil. Si tu es comme moi, tu as souvent une montagne de bonnes intentions et de motivation en janvier et puis, au fil des mois, la motivation s’en va peu à peu. On perd de vue nos bonnes résolutions et on se retrouve l’année suivante à remettre les mêmes sur la table ! Pourtant, moi, l’année dernière, j’y croyais… presque. Je comptais vraiment m’y mettre… et puis non. Ça te rappelle quelque chose ? 🙄

2021 : me voilà ! Cette année, c’est décidé, je vais faire mieux ! Toutes ces années de belles promesses à moi-même que je n’ai pas tenu… ça s’arrête maintenant. Avec cet article, je participe à un événement interblogueurs qui a été lancé sur le thème des bonnes résolutions. Quand l’idée a été proposée, elle m’a tout de suite plu. 😀 Quelle meilleure façon de commencer mon blog que de faire partie d’une communauté et partager des outils pour aller plus loin, plus longtemps, ensemble ?! Ca reflète parfaitement l’esprit de Juste pour Moi !

Parce qu’avoir une bonne méthode est la clé du succès, je te livre pas moins de 9 astuces qui ont été éprouvées dans différents domaines afin de mettre toutes les chances de ton côté pour tenir le cap et mener à bien tes projets dans toutes les catégories ! Tu es motivé ?! Allez, c’est parti !

1/ Pour bien commencer, fais le tri !

Les bonnes résolutions, c’est comme le recyclage : il y a du neuf, des résolutions qui reviennent depuis 3 ou 4 ans et des intentions très louables, mais qu’on ne sait pas où caser… parce qu’au final, ça fait trop et on s’y perd ! 🥴

Alors la priorité, c’est de faire le tri. On n’est ni Superman, ni Wonderwoman. Tu n’as malheureusement que 24 heures dans ta journée et un emploi du temps déjà chargé (je sais, cette révélation est un choc ! 😲 ). Avec réalisme, tu dois choisir entre deux et cinq résolutions qui sont prioritaires POUR TOI (plus elles sont faciles et rapides, plus tu peux en choisir ; mais n’en ajoutes pas trop). Qu’est-ce que tu veux vraiment changer ? Qu’est-ce qui te donne un grand sourire quand tu l’imagines ? Quelle est la chose que tu voudras toujours dans 1 an ? Ça y est, tu as trié ? Alors on va tout faire pour les réaliser celles-là ! 🥰

2/ Pour être sûr de t’y mettre : parle de tes bonnes résolutions autour de toi

Un projet est souvent un peu flou quand on le garde dans notre tête. Au contraire, plus l’idée est claire, plus elle sera facile à mettre en œuvre. Pour cela, je te conseille vivement d’en parler à une ou plusieurs personnes. Mettre des mots sur les choses, c’est les exprimer clairement ; c’est le début de la réalisation. Quand on en parle à l’autre, on doit définir clairement le projet, donner des précisions, peut-être répondre aux questions de son interlocuteur… Alors, cette notion floue devient plus concrète, parce qu’on est obligé de poser des mots dessus.

Un autre avantage à en parler, c’est qu’il est plus difficile de revenir en arrière ! Lorsque tu parles de quelque chose, tu sais que d’autres sont au courant. Quand tu les recroises, tu sauras qu’ils savent que tu as cette bonne résolution. Il se peut par exemple qu’ils te demandent : « alors, et ton blog, ça avance ?? » (oui, oui, donner vie à ce blog est dans mes bonnes résolutions de l’année 2021 😉) Et tu sais que tu ne serai vraiment pas fièr(e) de répondre que tu n’as rien fait. Par contre, tu serais heureux(se) de pouvoir expliquer tes progrès. (Moi, je le serai !) Du coup, tu t’y mets 😉

Si par contre ton projet est plutôt intime ou que tu ne souhaites pas le partager, tu as aussi l’option de le décrire par écrit. Si par exemple, tu rêves secrètement de sauter à l’élastique un jour, ton projet pour cette année peut devenir : « cette année, j’ai décidé de sauter en parachute. Je vais poser des congés en mai, parce qu’il commencera à faire beau, j’irai au pont de la Chaulière pour séjourner dans la région et faire mon premier saut en parachute. » Il y aura moins de questions-réponses dans ce cas, mais les choses seront de suite plus posées et définies.

3/ Ne reste pas dans ton coin : implique d’autres personnes

Faire les choses seul est parfois difficile. Autant que faire se peut, essaie d’impliquer d’autres personnes. Comme le dit l’adage : « à deux c’est mieux ! ». Si tu décides par exemple de te remettre au sport (c’est un exemple étrange, personne ne fait ça, n’est-ce pas ?), il sera plutôt facile d’y aller les premières fois. Quand ta motivation est toute fraîche et ton envie toute belle, toute neuve. 😊 Mais les jours où tu es plus fatigué(e), ceux où tu as plus de choses à faire, ceux où il fait plus froid, tu seras moins motivé(e), c’est humain. Vous pouvez décider avec un ami d’aller courir à deux. Comme ça, chacun motive l’autre et on créé l’engagement envers quelqu’un, en plus de le créer envers quelque chose. On veut donc davantage le respecter.

Dans tes bonnes résolutions, il y en a forcément pour lesquelles tu peux impliquer d’autres personnes. Par exemple, repeindre le salon en famille, au lieu de le faire tout seul, apprendre la guitare et se retrouver pour en jouer entre amis (même sur webcam)… Ou bien tu peux simplement impliquer une autre personne en fixant un rendez-vous (il est difficile de renoncer à aller se faire soigner les dents quand le rendez-vous chez le dentiste est finalement pris).  

4/ Fais-en une habitude pour ton cerveau et pour ton corps

Si tu veux tenir une bonne résolution, laisse le temps à ton corps de s’y habituer, pour que cela lui devienne naturel. Toute nouveauté est un changement. Et changer n’est pas chose facile. Plus la nouvelle habitude à introduire t’éloigne de ta zone de confort, plus il est difficile de l’encrer. Alors comment on fait ? Le meilleur moyen de tenir une résolution est de répéter l’action jusqu’à ce qu’elle devienne une habitude.

Oui mais, vas-tu me dire, combien de temps dois-je poursuivre mes efforts ? Tout dépend de la mesure du changement que ta bonne résolution représente pour toi. On dit classiquement qu’un cycle a une durée de 21 jours (c’est pour ça qu’un grand nombre de traitements naturels comportent 20 gélules ou 20 ampoules). Mais selon la difficulté de la nouvelle habitude à changer, il faudra peut-être deux, trois ou quatre cycles avant qu’elle ne soit plus un effort conscient.

Il faudra persister le temps que le corps prenne ses marques et considère la nouvelle chose comme un automatisme. Ce qui est important, c’est d’être honnête envers soi au départ. Il faut se demander de manière réaliste : « combien est-ce que ma résolution m’éloigne de ma zone de confort ? Quel est, selon moi, la mesure de l’effort que je devrais fournir pour y arriver ? 🤔 Suis-je prêt à le maintenir assez longtemps pour que cela devienne un automatisme ? ». Après, comme le dit de manière juste Olivier Roland, il te faudra développer ton autodiscipline. 😉

5/ Pour les bonnes résolutions de grandes envergures : vas-y pas à pas

Le but fixé peut être trop ambitieux ou nous emmener très loin de notre zone de confort pour être tenu efficacement. Par exemple, si tu décides de perdre du poids, tu peux te fixer l’objectif réalisable de perdre 2 kilos, mais perdre 25 kilos demandera plus d’efforts et des sacrifices plus grands. Le risque est de te décourager en cours de route ou de te sentir accablé par l’envergure de la tâche. Pour éviter cela, je te conseille de te fixer des étapes. Par exemple, le premier mois, je réduis ma consommation de sucre de moitié et je fais du sport toutes les semaines, le 2e mois, je fais du sport 2 fois par semaine et j’arrête le grignotage, etc.

Tu dois définir des paliers atteignables et te réjouir de tes succès, étape après étape, comme le petit poucet qui sème des cailloux pour trouver son chemin sur sa longue route. 😊 Plus ton projet est de grande envergure ou qu’il te conduit loin de ta zone de confort, plus il te faudra le fractionner en phases et ne pas oublier de célébrer tes réussites, pour observer tes progrès et ainsi ne pas te décourager en chemin.

6/ Trouve une manière astucieuse d’intégrer ta nouvelle habitude à ton emploi du temps

Fais les choses de manière régulière, fun et fais suivre ta nouvelle activité de quelque chose qui te plait. 😃

Disons par exemple, que cette année tu as décidé de cuisiner plus de plats maison pour ta famille. Mais que tu n’aimes pas vraiment cuisiner… (tu vas aller voir les super astuces d’organisation et les recettes faciles de mon blog Je Cuisine au Naturel, c’est sûr 😉) Mais tu vas aussi chercher comment intégrer ça à ton emploi du temps de la manière la moins barbante possible ! Par exemple, si tous les mercredis soirs, tu fais des pâtes pour le dîner, tu es obligé(e) de rester en cuisine pendant 14 minutes environ. Tu peux mettre ce temps à profit pour faire un délicieux houmous maison ! Il sera déjà prêt pour l’apéro du vendredi et tu pourras avancer dans ta bonne résolution de manière simple, chaque mercredi, sans changer ton emploi du temps.

N’oublie jamais le FUN sur le chemin !

Une fois le coup de main pris, tu pourras aisément le faire en musique pour plus de fun ! Et pour te récompenser de l’effort accompli, tu pourras ensuite accompagner ton repas d’une boisson que tu aimes. 🤩

Cela fonctionne également avec les abdos et pompes du matin, avant un petit déjeuner mérité et une bonne douche agréable. Ou encore la tenue des comptes hebdomadaires à insérer avant la balade en forêt du dimanche, par exemple.

L’idée est de laisser ton cerveau prendre l’habitude d’associer une action positive, récurrente et simple à la nouvelle bonne résolution (comme sortir le chien, boire un verre, prendre une douche, diner). Parce que ce sont des gestes qui nous sont naturels, réguliers et ne nous demandent pas d’effort, laisser notre cerveau y associer les nouvelles résolutions lui permet de mieux les intégrer, plus rapidement, dans ce qui deviendra plus rapidement « une routine ».

7/ Fixe-toi des résolutions smart

Une technique qui a fait ses preuves dans des domaines tels que la gestion ou encore la psychologie, c’est la méthode SMART. Et pour cause, elle est intelligente 😉 L’acronyme signifie que toute bonne résolution que tu te fixes, pour réussir, doit être :

  • définie de manière spécifique,
  • que les progrès doivent être mesurables objectivement,
  • que l’objectif doit être atteignable, quitte à le fractionner en plusieurs petites étapes,
  • la résolution doit être pertinente et réaliste selon les ressources et le temps qu’on peut y consacrer, pour être bonne
  • et le projet doit avoir un début et une fin. C’est-à-dire qu’il doit être temporellement défini.

Par exemple, je peux dire que je me donne 6 mois pour revoir toutes les personnes qui me sont chères, physiquement, ou en visio pour ceux qui sont le plus loin. Je fixerai un rendez-vous physique chaque semaine et consacrerai 10 minutes chaque jour aux appels, mails et SMS à mes proches pendant ces 6 mois pour renforcer et entretenir ce lien.💚

 8/ Visualise l’accomplissement de tes bonnes résolutions

Tu as déjà entendu parler de la visualisation positive ? C’est une technique éprouvée depuis longtemps dans le milieu sportif. Les recherches ont montré que le cerveau ne fait pas forcément la différence entre le présent et le futur. Si on lui répète qu’un événement est déjà arrivé, il fera tout pour que cela concorde avec sa réalité. Partant de là, je te conseille d’exploiter cette propension pour détendre ton corps et ton esprit un peu plus chaque jour, en leur disant que le résultat est déjà là. Par exemple, tous les jours en te coiffant les cheveux, tu peux répéter que tu es beau/belle et mince ou chaque fois que tu te brosses les dents, te visualiser au sommet d’une montagne, sans plus aucune envie de fumer. Il existe des visualisations plus détaillées, pour les plus grands projets, comme expliqué ici.

Tu peux aussi visualiser le plus possible d’éléments positifs au moyen d’un vision board ; un grand tableau sur lequel tu rassembles des rêves et des objectifs sous forme d’images et de citations. Une fois ton tableau réalisé, pense à le regarder souvent, pour t’en imprégner au mieux et ainsi t’aider à garder la motivation nécessaire pour atteindre les buts que tu t’es fixé.

9/ Sois indulgent envers toi-même

Mon dernier conseil, c’est d’être indulgent envers toi-même. Nous faisons tous des erreurs, nous avons des moments de relâchement et ce n’est pas grave. C’est simplement humain. Ne note pas uniquement ton but final, mais sache aussi apprécier à leur juste valeur tes accomplissements sur le chemin. Tu n’es pas parfait(e) et moi non plus (oui, c’est un sacré scoop🤣) mais l’essentiel est de continuer à s’améliorer. Alors reste sur le chemin et n’oublie pas de t’y amuser !

Bien, je crois que nous sommes parés ! 👌 Armés de toutes nos bonnes intentions, nous sommes fin prêts à affronter une nouvelle année !

Merci d’avoir lu cet article. S’il t’a plu, sens-toi libre de le partager. 😉 Et je t’invite en commentaire à partager tes bonnes résolutions du moment ! C’est le point n°2 de ma méthode : mettre les choses par écrit aide à les définir et mieux les construire. Tu t’y tiendras d’autant plus facilement que ta bonne résolution est correctement exprimée. ☺️ Tous mes vœux de réussite ! Prends soin de toi. 🙏

Aur&liA

Sois le changement que tu veux voir dans le Monde.

Gandhi

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :